Week-end de formation : qui a la jeunesse a l’avenir !

Le 1er et 2 février, le PSL a organisé un week-end de formation à destination des jeunes. Ce fût l’occasion d’y discuter de questions-clés comme celles de la nationalisation (de quel type de nationalisation parlons-nous et comment la mettre en place ?), de la différence entre le marxisme et l’anarchisme, du centralisme démocratique, etc.

Par Ophélie (Bruxelles)

Nous nous sommes aussi préparés aux événements à venir, notamment concernant la prochaine Journée internationale de lutte pour les droits des femmes du 8 mars et bien entendu la conférence nationale de la Campagne ROSA et des Etudiants de Gauche Actifs qui se tiendra le 28 mars prochain.

Le dimanche, des camarades de l’Alternative Socialiste Internationale (ex-Comité pour une Internationale Ouvrière), Danny Byrne et André Ferrari, sont venus directement du 12e Congrès mondial de cette organisation présente sur tous les continents pour partager leurs connaissances et leurs expériences militantes. Ils nous ont notamment parlé des perspectives économiques internationales et des luttes en Amérique latine.

Au final, ce week-end a été riche en discussions et deviendra certainement une tradition. La nécessité de construire un parti révolutionnaire et le rôle de la jeunesse dans les luttes sociales ont été réaffirmés à travers cet événement de formation qui permet une meilleure coordination entre les jeunes du parti, tant francophones que néerlandophones.

Notre génération a le potentiel de parvenir au socialisme. Si l’on ne s’engage pas et que l’on ne s’organise pas, c’est notre avenir même qui est en danger à cause de la crise climatique et de la destruction de notre environnement.

C’est pour cela que la jeunesse est une des priorités du travail politique du PSL, car elle a un rôle crucial à jouer aux côtés des travailleurs pour une transformation socialiste de la société. Rejoignez-nous pour construire une alternative au capitalisme, une alternative réellement démocratique et centrée autour des besoins de la majorité de la population !

Print Friendly, PDF & Email

Mots clés: