Rassemblements antifascistes à Namur et Mons contre la montée du FN

Face au choc des résultats du premier tour des élections présidentielles, les Etudiants de Gauche Actifs ont voulu montrer leur solidarité vis-à-vis des jeunes et des travailleurs en France. Des rassemblements avec plusieurs dizaines de personnes ont eu lieu à Bruxelles et Namur ce lundi, à Liège et Mons ce mercredi.

Ces rassemblements étaient également l’occasion de discuter de la manière dont on peut construire la résistance contre la montée du racisme et du sexisme qui grandissent sur un terreau de mesures anti-sociales mené par le gouvernement français tout comme ceux en Belgique. Notre message : construisons le résistance contre les mesures d’austérité et la politique du diviser pour mieux régner !

A MONS

Différents jeunes ont pris la paroles. D’abord Isabel qui nous a parlé de l’importance d’un tel rassemblement et que la montée du racisme ne concerne pas uniquement la France, mais est un problème mondial sur fond d’austérité. Ophélie a enchainé en expliquant qui sont les Etudiants de Gauche actifs et inviter les participants à nous rejoindre. Puis, Marion a parlé au nom de la campagne ROSA (Résistance contre l’Oppression, le Sexisme et l’Austérité). Elle nous a invité à participer à la grande manifestation « Trump Not Welcome » au sein du bloc de la campagne ROSA pour dire non à la politique pro-riche qui tente de nous diviser pour nous affaiblir. Elise a conclu les prises de parole et a appeler les jeunes présent à s’organiser. Les prises de paroles ont été alterné avec des slogans lancé par Jenio tel que ” Derrière le racisme / sexisme se cache le capital, la lutte antifasciste est internationale! ” ou encore ” Y’en assez, assez, assez d’cette société, qui vire les sans-papiers et applique l’austérité! “.

RDV mercredi prochain pour un meeting : ” Quelle résistance face au danger du populisme de droite? “, le 3 mai à 18h30 au café Le Central (à l’étage), Grand Place.

Action antifasciste à Mons

A NAMUR

Le rassemblement namurois a réuni des militants de diverses organisations syndicales, politiques et associatives ainsi que des namurois non-encartés. Différentes personnes on prit la parole lors du rassemblement mettant en avant la nécessité de poursuivre la luttes contre les discriminations et les politiques d’austérité.

Action antifasciste à Namur

Print Friendly