Organisons-nous contre l’homophobie, le sexisme et le racisme !

Le quotidien des personnes LGBTQI+ demeure une réalité difficile pour trouver un travail ou un logement, sans parler des agressions. En Tchétchénie, l’existence de camps de concentration pour homosexuels est aujourd’hui dénoncée, mais pas stoppée. La solidarité internationale et la lutte contre les discriminations restent nécessaires afin d’assurer à chacun une vie décente.

Tract distribué à la Pride par la campagne ROSA

La montée du populisme de droite et de l’extrême droite augmente les discriminations en diffusant une idéologie très réactionnaire. Dès son arrivée au pouvoir, Trump a soutenu des attaques homophobes frontales. Sa politique migratoire – tout comme celle de l’UE – a de lourdes conséquences pour de nombreux réfugiés persécutés pour leur orientation sexuelle. Mike Pence, conseillé de Trump, a signé un projet de loi permettant aux entreprises de justifier des discriminations homophobes par la “liberté religieuse”. Ne laissons pas l’espace à ces politiciens d’utiliser les frustrations existantes dans la société pour diffuser leur politique réactionnaire !

Selon certains, l’oppression des LGBTQI+ serait limitée à certaines cultures ou religions. Mais l’homophobie ainsi que le sexisme, le racisme,… sont le produit de la politique du “diviser pour mieux régner” et du système qui défend les intérêts des 1% les plus riches : le capitalisme. Ainsi, certains politiciens se profilent comme défenseurs des LGBTQI+ et des femmes en véhiculant leur discours de haine raciste. Mais répondre à l’homophobie ou au sexisme par le racisme, c’est surtout diviser et affaiblir les luttes contre les discriminations.

Et les mesures d’austérité aggravent encore la situation en limitant l’accès à l’emploi, au logement, aux soins de santé de qualité, aux structures d’accueil,… essentielles pour que chacun puisse vivre comme il l’entende. En Belgique, les modifications de la “loi sur la transsexualité” de mars 2017 ne sont pas suffisantes sans des mesures sociales et un budget pour les financer telles que le remboursement des soins pour permettre aux personnes transgenres de développer leur identité. C’est pourquoi il est important de lier la lutte contre les discriminations aux luttes contre les politiques d’austérité.

Pour stopper ces discriminations, nous avons besoin d’un mouvement des 99% de la population. Hétéro, cisgenre ou LGBTQI+, homme ou femme, d’origine belge ou immigrée,… nous avons tous les mêmes intérêts : s’assurer que les richesses produites permettent à chacun de mener une vie décente et non pas servir les profits d’une petite minorité de super riches. Organisons-nous pour dénoncer et combattre chaque discrimination !

Signe la pétition appelant à une investigation sur la persécution des personnes LGBTQI+ en Tchétchénie et l’existence de camps de concentration : « Stop mass repression and killings of LGBT people in Chechnya » sur change.org

La campagne ROSA (Résistance contre l’Oppression, le Sexisme et l’Austérité) appelle à mener des campagnes d’information et des actions dénonçant toutes les formes de discrimination (homophobie, transphobie, sexisme, racisme,…) ainsi qu’à construire une réelle unité des jeunes et des travailleurs dans la lutte contre l’austérité et le capitalisme. Rejoins-nous !

24 MAI 17H00 GARE DU NORD BRUXELLES – Participe avec ROSA à la manif Trump not welcome

Construisons un mouvement LGBTQI+ combatif. Suivons l’exemple de la Pride de Los Angeles qui appelle à manifester contre Trump et sa politique. Mobilisons-nous pour la manifestation contre le “trumpisme” à l’occasion de la venue de Trump en Belgique pour un sommet de l’OTAN.

Quelques photos de la campagne ROSA

Pride 2017

Print Friendly