Mobilisation antifasciste à Anvers contre un meeting européen de dirigeants d’extrême droite

La victoire électorale du Vlaams Belang le 26 mai dernier a ouvert la voie à une agressivité et des violences croissantes de la part de l’extrême droite. Les blagues racistes – mais prétendument innocentes – contre les migrants sont devenues monnaie courante. L’incendie criminel de Bilzen est un avertissement clair : si nous ne réagissons pas contre l’extrême droite, nous pouvons nous attendre à avoir de premières victimes !

La croissance électorale de ces politiciens pyromanes a des résultats similaires dans d’autres pays en Europe. En Italie, le nombre d’incidents et d’actes violents racistes a explosé depuis l’accession au pouvoir du dirigeant de la Lega, Matteo Salvini. Salvini viendra prêcher son message de haine à Anvers à l’invitation du Vlaams Belang, où il parlera au côté du président de VB Tom Van Grieken.

Pendant la campagne électorale, le Vlaams Belang a essayé de se donner un visage social. Mais ce masque est rapidement tombé. Le nouvel accord du gouvernement flamand annonce une lourde offensive antisociale comprenant des attaques austéritaires conséquentes dans la culture, les transports publics, etc. Le Vlaams Belang ne s’oppose à aucune de ces mesures, seule l’absence de nouvelles mesures d’intimidation contre les migrants l’inquiète !

Pour les partis traditionnels, le Vlaams Belang n’est pas un adversaire mais un allié dès lors qu’il s’agit de détruire nos conquêtes sociales au profit des plus riches. Cela n’empêchera pas Tom van Grieken et Filip De Winter de prétendre que l’argent de la collectivité va dans « la poche de Mohamed ».

Pour briser la rhétorique de division de l’extrême droite, nous, les 99% de la population, devons nous organiser pour protéger nos conquêtes sociales et en obtenir de nouvelles : un salaire minimum décent de 14 €/h brut, des investissements massifs dans des transports publics pour qu’ils soient gratuits et de qualité, une pension minimum de 1.500 € net et des investissements qui rendent la culture accessible à tous. Faisons barrage à l’extrême droite ! Tout ce qui nous divise nous affaiblit !

Les déclarations faites aux Parlements et dans les médias ne permettront pas à elles seules de stopper l’extrême droite. Nous devons clairement signifier notre opposition à l’extrême droite dans la rue, dans nos écoles et sur nos lieux de travail.

Le 16 octobre, nous avons organisé une action réussie à l’Université d’Anvers contre une rencontre organisée par le NSV (organisation étudiante liée au Vlaams Belang) avec Dries Van Langenhove (président de Schild en Vrienden récemment élu député pour le Vlaams Belang). De telles mobilisations constituent d’importantes étapes dans la construction d’un mouvement antifasciste plus large.

Rejoignez-nous le 2 décembre prochain pour mener une action contre Salvini, Van Grieken et Cie ! Rendez-vous à 19h00 au Handelsbeurs (twaalfmaandenstraat Antwerpen – à 20 minutes de la gare d’Anvers Central – contactez-nous pour les rendez-vous locaux ).

=> Evénement Facebook

Print Friendly, PDF & Email