Camp d’été 2016: Un enthousiasme impressionnant pour changer le monde

camp_2016Le seul point noir du camp d’été très réussi des Étudiants de Gauche Actifs et du PSL est venu de France, quand le Pays de Galles a remporté une victoire méritée contre les Diables rouges. Ce fut toutefois largement compensé par l’atmosphère du camp.

Les participants (près d’une centaine sur les 6 jours de camp) ont fait preuve d’une grande soif d’idées politiques et d’échanges d’expériences pour améliorer notre approche et notre efficacité. Une fois de plus, l’équipe d’intendance était au rendez-vous et a assuré que la qualité des repas accompagne celle des discussions.

Le camp d’été a commencé par un week-end avec, comme c’est traditionnellement le cas, la participation de beaucoup de travailleurs et de syndicalistes. Les thèmes de discussion et les ateliers prévus y étaient adaptés, notamment avec un meeting portant sur la résistances à la politique de casse sociale du gouvernement Michel, qui a entre autres permis d’évaluer la grève nationale du 24 juin ainsi que les futures étapes du nouveau plan d’action syndical.

Par la suite ont suivi des journées de formation plus particulièrement réservées à la jeunesse, avec différents ateliers sur l’ABC du marxisme ou encore une journée consacrées à nos principaux thèmes de campagne. Le contexte politique de nos campagnes – contre les discriminations (le racisme, l’homophobie, le sexisme), contre l’austérité, contre l’impérialisme et contre la dictature des marchés (notamment le TTIP) – a été présenté, mais les participants ont aussi travaillé sur les campagnes elles-mêmes et la manière dont nous allons les mener.

L’espace pour la détente et les discussions plus informelles n’a pas manqué, entre football, documentaire et chants révolutionnaires. Et la fête jusqu’à l’aube… Nos batteries politiques sont maintenant bien rechargées pour aborder les défis de nos campagnes d’été!

Photos: Julie N (Liège)

Camp d'été - Zomerkamp // Photos de Julie N

Print Friendly, PDF & Email